mercredi 3 novembre 2010

Le matériel individuel (Caving equipment)

La plupart des équipements de protection : casque, baudrier, descendeur, bloqueur ventral etc… sont des Equipements de Protection Individuelle (EPI) et doivent à ce titre être conformes aux normes applicables en la matière (décret du 05/08/1994).
ケイビング機器



Le CASQUE (helmet) ヘルメット
Il absorbe les chocs,
préserve des chutes
de pierres ou de tout
autre objet.
Il protège des heurts
contre les parois.

Il supporte l'éclairage frontal.
Le dépassement des vis de fixation
de l'éclairage se fait vers l'extérieur
du casque.

Il est composé d'une calotte avec trous
d'aération, d'une coiffe réglable et
d'une jugulaire en V.

La garde (espacement entre la coiffe
 et la calotte) permet
le logement d'une couverture de
survie, à l'exclusion de tout autre
objet pouvant occasionner des
blessures.

Norme AFNOR NF S 72.201










L'ECLAIRAGE (lighting)

Composé de 2 sources de lumière (électrique et à acétylène) fixées sur le casque.



Ci dessus : calebonde de marque FISMA


Ci dessus et dessous : Lampe acétylène à allumage piézo.


Avec son générateur d'acétylène (calebonde).
Produit de l'acétylène (gaz inflammable) par réaction
de l'eau sur le carbure de calcium.
Principe de lampe conçue par Henri Moissan en 1892.

La CALEBONDE



Carbure de calcium







Les GANTS (gloves)
Si possible souples et résistants.
Utiliser des gants en P-V-C (à manchettes longues) dans les cavités humides.







La COMBINAISON (Oversuit)

En une seule partie.
Elle doit être adaptée au type de cavité
 explorée (température et présence d'eau).

























La SOUS-COMBINAISON

Elle doit aussi être adaptée comme la combinaison.








Les BOTTES (boots)
ou des chaussures de marche.

Non toilées (à l'intérieur) pour favoriser le séchage.
A chausser avec une paire de chaussettes chaudes
ou une paire de chaussons néoprène.









Le BAUDRIER (harness)


Il doit pouvoir être réglable et
 soutenir le corps de façon équilibrée.
Il doit être confortable et permettre
 une liberté de mouvements tout en
respectant une bonne sécurité.

Les modèles sont innombrables.

Jadis constitué de 2 sangles.












Le TORSE


Il se compose d'un anneau de sangle.
Autrefois une chambre à air de vélo vissée en 8 était utilisée.
Il permet de maintenir le bloqueur ventral sur la poitrine
du spéléologue dans une position verticale.

La sangle est installée dans le trou supérieur
du bloqueur ventral au moment de la descente, mais sans
tension.
Au moment de la montée, tendre le torse (ranger le bout
de sangle de tension afin qu'il ne s'introduise pas dans
le bloqueur ventral).





























LES LONGES

Il s'agit de 2 lignes de vies fixées au MAVC (Maillon  A Vis de Ceinture).
Elles servent à réaliser de nombreuses manipulations lors de la descente et de la remontée.
Les 2 longes se termine par un mousqueton (sans vis en zicral).
Pour leur confection utiliser obligatoirement une corde dynamique (de diamètre minimum 8,5 mm).










































Le BLOQUEUR VENTRAL (CROLL)


Le terme CROLL est couramment utilisé pour
désigner le bloqueur ventral.

Appareil qui coulisse dans un sens et bloque dans l'autre.


Il s'utilise en complément de la poignée pour remonter
sur une corde.

Se positionne entre la bretelle TORSE et le 
MAVC.

Les trous d'accrochage sont vrillés pour maintenir
l'appareil à plat sur le ventre.

Fonctionne sur corde simple de diamètre
de 8 à 13 mm.








































Le DESCENDEUR (descender)

Comme son nom l'indique, il sert à descendre sur corde
tout en contrôlant sa vitesse.
Ce type de descendeur ne vrille quasiment pas les cordes.
Il se positionne sur le MAVC lors de la descente, et est assorti
d'un mousqueton de frein (en acier).









2 modèle de descendeur type spéléo

Modèle simple                                                                                      Modèle autobloquant























Le descendeur simple ne sécurise pas la charge en cas de lâché de l'appareil.                                                                                          






                          La corde se positionne en S dans le descendeur.



Ci dessous un descendeur avec son mousqueton de freinage.
Le mousqueton de freinage peut être avec ou sans virole (comme ci dessous),
il peut être en acier ou en alliage (contrôler l'usure du mousqueton si il est en alliage).



Ci dessous méthode VERTACO (utilisation d'un seul mousqueton pour l'accroche du descendeur et le freinage).





Mousqueton FRENO
Un seul mousqueton pour l'accroche du descendeur et le freinage (2 EN 1).




Mousqueton  HANDY.
Ce mousqueton s'adapte aux différents diamètres de cordes.
  
 












Le M-A-V-C

Maillon  À Vis de Ceinture (aussi appelé Pontet).
Il permet la fermeture du baudrier et le positionnement des autres appareils.








































































La POIGNEE BLOQUEUR


Elle coulisse dans un sens et bloque dans l'autre.
Utilisable pour les remontées sur corde fixe simple
de diamètre de 8 à 13 mm (permet aussi d'effectuer un
mouflage).

Il existe des bloqueurs à poignée pour droitier
et pour gaucher.

Fabriqués en alliages légers, ils doivent être capables
de résister à des efforts importants.


Certification: CE EN 567, NFPA A

Dents de blocage, efficaces même sur corde gelée ou boueuse.   
































Les 1er modèles JUMAR (invention de 2 Suisses JUSY et MARTI).











La PEDALE         
            
Cordelette permettant de positionner les pieds lors de la remontée (et aussi dégagement d'équipier).
Possibilité de la réaliser avec de la cordelette statique DYNEEMA.
Ne pas utiliser de cordelette dynamique qui s'allonge à chaque  poussée lors de la remontée.

PEDALE    
                     


Pédale reliée à la poignée bloqueur.





La CLE de 13 (wrench)

Clé (de diamètre 13 mm) utilisée pour visser et dévisser les plaquettes d'amarrage.






























LA MONTRE (watch)

Pour avoir une notion du temps sous terre.
C'est un élément de sécurité.
Informer une tierce personne (fiable) de sa destination et de l'horaire de sortie prévu.
L'avertir la sortie terminée.






LE COUTEAU
Pour couper une corde.
Pour manger.
Pour bricoler.












BIDON ETANCHE
Idéal pour garder des vêtements de rechange ou de la nourriture au sec.
Permet de protéger des objets fragiles (appareil photo, etc...).
Bidons de taille adaptée au fond des kits.


Exemple ci dessous de la marque CURTEC:

Aucun commentaire:

Publier un commentaire